Oujda Histoire - Oujda: Wajda Oriental Maroc

Aller au contenu

Menu principal :

Ville Oujda
Medina Oujda
Oujda Histoire de la ville

Oujda Histoire - Conquête Arabo - Musulmane


Histoire Wajda Oujda Maroc682. Conquête Arabe entreprise par Okba Ibn Nafii, sous le règne des Omeyades de Damas, et parachevée vers 705 par Moussa Ibn Noussair. Au milieu du XIe siècle, Oujda prit importance grâce à son statut de ville relais sur la voie Sijilmassa-Orient. Au fil de l'histoire des dynasties qui se succédèrent en Occident Musulman, Oujda finit par assumer une fonction stratégique importante chez les Mérinides. Installés à Fès; en l'occurrence celle de base arrière dans leur conflit avec les Abdelouadides de Tlemcen.

Cette situation fut à l'origine de plusieurs invasions destructrices auxquelles Oujda fut exposée. De même, elle connut beaucoup de difficultés en se ralliant tantôt à l'Est, tantôt à l'Ouest en raison de sa situation sur le champs d'affrontements entre les Saâdiens et les Turcs. Longtemps, les souverains de Fès et de Tlemcen le disputèrent et dès le XVIe siècle, il fut brigué par les dynasties chérifiennes du Maroc et les Turcs d'Alger. En 1692, le sultan Ismail en chassa les Turcs qui ont établi leur hégémonie sur l'Algérie. Mais Oujda tombe de nouveau sous la domination turque au siècle suivant.

Fondation De La Ville Oujda


Fondation De La Ville OujdaOujda fut fondée par Ziri Ibn Attia, vers 994 au centre de la plaine des Angads. Investi par les Khalifes Omeyyades de Cordoue du commandement des deux Maghreb.

Ziri Ben Attia (chef des Maghraoua, groupe de Zénètes nomades au milieu d'une vaste plaine désertique) dut s'y imposer par la force, décida de s'installer au centre du pays qu'il devait administrer plutôt qu'à Fès ou à Tlemcen.

Il résolut donc de créer une "capitale" au milieu de la plaine des Angad à proximité de la source de Sidi Yahia et de montagnes qui pourraient éventuellement lui servir de refuge.

Mais le site d'Oujda se justifie aussi par le croisement qui s'y opère entre deux grandes voies commerciales : la voie nord-sud de la mer à Sidjilmassa et Ouest-Est de Fès à Tlemcen. Elle demeura pendant 80 ans le siège de la dynastie de son fondateur.

Dynastie Des Almoravide & Almohades

Dynastie Merinide - Dynastie Alaouite


Oujda ville des 360 portesOujda passa au pouvoir des Almoravides puis à celui des Almohades qui élevèrent une nouvelle fortification. Après la destruction de la ville en 1272 par le Sultan Abou Yaacoub Elmarini (Mérinide).

Son fils Abou Yaacoub youssef entreprit la relève en 1325, reconstruisant ainsi une kasbah, un Palais, une Mosquée, des bains et enfin réussit à lui donner une certaine prospérité.

La légende dit qu'elle est la ville de 360 portes qui s'étendait de l'Ouest de Tairet aux rives d'Isly, avec une infinité de quartiers dont on retrouve toujours les restes.


Moyen-Âge


Moulay Ismaïl, procéda à partir de 1673 à la restauration et l'organisation de la ville d'Oujda.

Oujda Période Coloniale

Gare OujdaAprès qu'elle eut été occupée par la France le 24 mars 1907, Oujda, fidèle au Trône Alaouite, contribua efficacement à la lutte pour l'indépendance du Maroc.

Pour des motifs de sécurité, le camp militaire français s'installe sur une butte (572m) qui à 900 mètres au sud dominait la médina.

En 1910, la voie normale des chemins de fer était prolongée de Marnia d'Algérie jusqu'à Oujda. Pour des raisons d'ordre technique, la gare fut construite à trois kilomètres au nord de la médina (village koulouche) vers 1920.

Constructions Coloniales à Oujda


Oujda coloniales* Un marché couvert arabe sur la place de Bab Sidi Abdelouahab

* Des abattoirs près de le Kasbah

* L'immeuble du Trésor

* Le Tribunal de première instance

* L'École Sidi Ziane (1907)

* Le lycée des garçons et l'ancien collège des jeunes filles.

Origine - Géographie - Population Oujda


Géographie - Population OujdaLa situation géographique privilégiée fait de Oujda un carrefour entre le Maroc et l'Europe. La ville de Oujda compte plus de 400 000 habitants (2004), en été la population double, grâce aux (ORE) Oujdis Résidents à l'étranger qui y retournent régulièrement, pour se ressourcer. L'accroissement annuel de la population est de 2,4 % environ.

La population s'est diversifiée sous le protectorat français en 1907 du fait de l'afflux constant d'individus venus de tout le Maroc oriental, d'Algérie mais aussi du Maroc occidental, de Fès, Casablanca, Marrakech et même du Souss.

 
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu